La province de Novara

Dans la plaine orientale de Novara

Novara (14,00 km)
Chargement...
Description du parcours

 

Le long du canal Quintino Sella, du torrent Terdoppio au Parc du Tessin, en traversant le territoire des municipalités de Terdobbiate, Sozzago, Cerano et Trecate dans la plaine à l'est de Novara.

 

Départ de Novara au rond-point de Corso XXIII Marzo (croisement avecViale Curtatone et Viale Giulio Cesare), en parcourez pour 300 m et tournez à gauche dans Via dell'Abbadia et passez sous le tunnel ferroviaire. Tournez à droite sur le chemin de terre qui longe le canal jusqu'à Olengo. Prenez la route provinciale SP98 sur votre gauche d'où vous arrivez à Terdobbiate.

Au début du village tournez à gauche sur la route provinciale SP6 pour arriver à Sozzago ; traversez le village et continuez sur la route provinciale SP6 pour arriver à Cerano. Dans le village tournez à gauche sur la route provinciale SP4 et après environ 2 km tournez à gauche pour entrer dans Trecate.

Traversez le village et avant la sortie tournez à gauche sur la route provinciale SP99 (direction Olengo), continuez pendant 5,7 km et tournez à droite.

Prenez le chemin de terre qui revient de la route Prelle a Novara (Quartier Sant'Agabio)

 VARIANTE
A Cerano, vous pouvez descendre dans le parc du Tessin jusqu'à La Badiola. Aller-retour 7 km, dont 1,5 km sur route de terre.

Le parcours est complètement plat, sur des routes secondaires à faible trafic, à l'exception de courts tronçons ; vous parcourez environ 34 km dont environ 8 km sur route de terre (environ 41 km dont environ 9,5 km sur route de terre si vous prenez la variante Cerano-Badiola).

Points d’intérêt

Novara - Ossuaire de la Bicocca : C'est un bâtiment en forme de pyramide, conçu par Luigi Broggi et construit en 1879. Il se trouve sur le site où s'est déroulée la bataille entre les armées piémontaises et autrichiennes le 23 mars 1849, avec des résultats négatifs pour les Piémontais.

Terdobbiate - Oratoire de San Pietro : Situé près de l'église paroissiale, le petit oratoire à une seule salle, est riche en fresques des XVe et XVIe siècles attribuées à Francesco Cagnola.

Terdobbiate - Château : Déjà documenté au Xe siècle comme un château, il a ensuite été reconstruit au XVe siècle avec les caractéristiques typiques de l'architecture militaire avec des douves et des tours cylindriques ; depuis 1530, il appartient aux comtes Cicogna, à qui a été confié le fief de Terdobbiate.

Transformée au fil des siècles par d'importants travaux d'embellissement, c'est aujourd'hui une élégante maison de campagne avec un grand jardin de grand intérêt paysager et botanique.

Sozzago - Église paroissiale de San Silvano : L'existence de l'église dédiée à San Silvano est documentée depuis le XIIe siècle, mais sa forme actuelle remonte à une reconstruction au XVIIIe siècle. Elle possède des fresques baroques à l'intérieur et des stucs précieux qui décorent les voûtes ; le chœur en bois derrière l'autel polychrome est remarquable.

Cerano - Église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie : Consacrée en 1488, elle a subi des rénovations aux XVIIe et XIXe siècles. Ici sont conservées une toile représentant la Cène de Giovan Battista Crespi, dit Cerano, ainsi que le magnifique polyptyque de Sperindio Cagnola réalisé au début du XVIe siècle.

Cerano – Église de San Pietro : L'église se trouve près du cimetière le long de la route qui mène à la vallée du Tessin. Construite entre le XIIe et le XIIIe siècle, elle comporte trois nefs avec un transept et un tiburium gothiques. Malgré plusieurs interventions à différentes époques, la disposition originale est restée pratiquement inchangée. Les peintures qui décorent l'intérieur sont d'une grande valeur.

Parc naturel de la vallée du Tessin : Le parc piémontais du Tessin couvre une superficie de plus de 6000 hectares et constitue, avec le parc lombard, la plus grande zone fluviale protégée d'Europe, reconnue comme patrimoine mondial dans le circuit MAB-UNESCO. La région se caractérise par une grande variété de milieux riches en biodiversité, notamment des bois et des landes, des prairies, des fermes, des moulins, des canaux et des arcs à bœufs, refuge de nombreuses espèces sauvages. Dans le parc, vous pouvez suivre de nombreux itinéraires qui vont du nord au sud le long de la province de Novare, du lac Majeur à Cerano et ensuite aux Navigli de la Lombardie.

Trecate - Église et couvent de Saint-François : Fondés vers 1475, ils sont devenus le siège de l'Ordre des frères mineurs franciscains. Du couvent, on conserve une partie du premier cloître peint à fresque dans la seconde moitié du XVIIe siècle. Les travaux de restauration à l'intérieur de l'église (1985) ont mis en lumière des fresques du XVIe siècle de Giovan Battista Crespi, dit Cerano.

Trecate - Église de Notre-Dame de Grace : destination de pèlerinages, l'église abrite à l'intérieur le retable du XVIIIe siècle représentant Notre-Dame de Grace, œuvre des maîtres de Novare de l'école lombarde de la fin du XVIe siècle. Il faut également mentionner l'Oratoire du Gonfalone, avec un précieux retable de Giovan Battista Crespi.

Trecate - Villa Cicogna : Elle se dresse sur les anciennes ruines d'un château dont il ne reste plus aucune trace aujourd'hui. Il est le siège de la Bibliothèque municipale et se caractérise par un splendide parc aux arbres centenaires, théâtre de nombreux événements et manifestations.

Départ, arrivée et communes traversées
Départ
corso XXIII Marzo
Alla rotonda
28100 Novara (NO)
Novara
Visualisez sur le plan
Arrivèe
strada Prelle
Quartiere Sant'Agabio
28100 Novara (NO)
Novara
Visualisez sur le plan
Communes traversées
Cerano, Novara, Sozzago, Terdobbiate, Trecate
Notes
L'itinéraire est complètement plat, sur des routes secondaires à faible trafic, à l'exception de courtes parties du parcours ; environ 34 km de l'itinéraire sont couverts, dont 8 sur un chemin de terre.
Liens
Bureau de Tourisme de la Province de Novara
À noter que les itinéraires peuvent inclure des parties en présence d'une circulation de voitures simultanée.
Les informations contenues dans les parcours n'engagent pas la responsabilité des auteurs et des vérificateurs des parcours.