La province de Novara

Sur les collines du Borgomanerese

Suno (39,00 km)
Chargement...
Description du parcours

Un parcours qui voyage sur des plaines et douces collines, traversant d'antiques villages et de remarquables témoignages artistiques et d'architecture médiévale à Suno, Divignano, Agrate Conturbia, Bogogno, Borgomanero, Cureggio, Fontaneto et Cressa.

Départ de Suno. Depuis le centre du village, prendre sur la gauche le chemin de terre qui, en passant par "Il Forno" (2 km environ) et la Cascina Vittoria (2 km environ), atteint le Château de Conturbia (pente moyenne de 2 %). Prendre à gauche sur la route SP 23, traverser Conturbia et atteindre Agrate Conturbia. Depuis Agrate sur la SP 23, descendre à Bogogno (pente moyenne 2,5 %). A Bogogno, prendre la SP 84, monter à Novella (1,3 km avec pente de 3,6 %), ensuite à Arbora (0,75 km) et, en passant par Santa Cristina (3 km), atteindre Borgomanero (pente moyenne 2 %). Traverser Borgomanero (1,5 km) et atteindre le Château de Vergano depuis la SP 31. Depuis Vergano, il faut redescendre au hameau de S. Stefano (1,5 km) ; tourner à droite et atteindre la Cascina Tabuloni (1,5 km) ; traverser la route principale SS 142, tourner à droite et, en parcourant la SP21, entrer dans Cureggio. A Cureggio, prendre le chemin de terre qui, après 1,25 km, arrive à Marzalesco, Cascina Balchi, Gerbidi et Fontaneto d'Agogna. Traverser Fontaneto et, toujours sur la SP 21, atteindre après 1 kilomètre Sant'Antonio. En restant encore sur la SP 21, après 500 mètres, prendre sur la gauche le chemin de terre qui passe par le hameau Cacciana ; traverser la SS 229 et prendre à gauche la SP 156 pour arriver à Baraggione et Cressa. Depuis Cressa, en continuant sur la SP 18, on retourne enfin à Suno.

Points d’intérêt

Suno, Église paroissiale de la Santissima Trinità : elle fut construite à la fin du XVIIIe siècle ; son entrée est précédée par un grand pronaos surmonté de statues représentant Saint Gaudence, Saint Laurent, Saint Genès d’Arles et Saint Genès le Mime. Sur le côté gauche se trouve le reliquaire contenant les dépouilles du Patron.

Suno, Église de San Genesio : située hors du centre du village, sur l’antique Via Francisca et déjà mentionnée au XIe siècle, elle fut amplement remaniée au fil du temps. À l’intérieur, elle abrite l’autel, une fresque récemment restaurée et l’antique tombeau des Della Porta.

Suno, Château et Parc Della Porta : situé dans la partie haute du village et d’origine médiévale, son aspect actuel est dû à une restructuration du XIXe siècle ; aujourd’hui une partie du bâtiment abrite une résidence pour personnes âgées. Signalons aussi le parc qui entoure l’édifice, riche en plantes séculaires.

Suno, Observatoire Astronomique : au lieu-dit Mötziflon, parmi les vignes entre Mezzomerico et Suno, se trouve l’Observatoire opératif depuis 1968, où sont effectuées des recherches et des observations des mouvements orbitaux des astéroïdes.

Agrate, Église paroissiale de San Vittore – Baptistère de San Giovanni : citée pour la première fois en 976, la paroissiale fut reconstruite durant l’époque romane mais plusieurs fois remaniée au fil des siècles. Le Baptistère de San Giovanni du XIe siècle, a son plan inférieur circulaire irrégulier, et le plan supérieur octogonal ; il est décoré d’élégants petits arcs suspendus et petites colonnes en pierre.

Golf Club Castelconturbia : le circuit, conçu par Robert Trent Jones Sr., se développe sur 3 parcours et 27 trous, parmi des arbres séculaires, des ruisseaux, des petits lacs, de légères ondulations, et il est parmi les plus beaux et fameux d’Europe, où de nombreuses compétitions internationales ont eu lieu.

Conturbia, Église paroissiale San Giorgio : sa construction est antécédente à l’an Mille, mais elle fut remaniée ensuite au fil des siècles ; le pronaos a été ajouté au XVIIe siècle.

Conturbia, Parc faunistique La Torbiera : conçu comme centre pour la reproduction et l’étude d’espèces animales à risque d’extinction. Une attention particulière est adressée à la faune italienne, européenne et aux exemplaires de félins aujourd’hui les plus rares au monde. À l’intérieur de la zone ont aussi été retrouvés les restes d’un palafitte, des pièces en terre cuite et des silex taillés.

Bogogno, Oratoires de Santa Maria in Valle et de San Giacomo : le premier oratoire, qui se dresse à la limite avec la commune d’Agrate Conturbia, présente à l’intérieur de belles décorations peintes. Réalisées aux XVe et XVIe siècles. Dans les parages de l’église, au XIXe siècle, fut retrouvé un cippe votif dédié à Diane, aujourd’hui conservé au Musée lapidaire de Novare. De même, l’Oratoire de San Giacomo, situé le long de la route qui mène à Veruno, conserve de précieuses fresques du XVe siècle, attribuées au Maître de Borgomanero et à Giovanni De Campo, qui illustrent les Miracles de San Giacomo et de Sant’Eligio.

Bogogno, Église paroissiale Sant’Agnese : à l’intérieur sont conservées des fresques de l’artiste Giuseppe Guglielmetti, originaire de Bogogno.

Bogogno, Circolo Golf Bogogno : conçu par Robert von Hagge, le parcours s’étend sur une surface de 200 hectares et se compose de 18 trous. Le terrain, entouré d’une vaste zone boisée, jouit d’une vue spectaculaire sur la chaîne alpine du Mont Rose.

Borgomanero, Collégiale de San Bartolomeo : elle se dresse au centre de la ville, dans ses formes baroques et néoclassiques, avec sa façade caractéristique riche en décorations de terre cuite. À l’intérieur sont conservées de précieuses toiles du Morazzone. En face de l’église se dresse la Statue de l’Immacolata, datant du XVIIIe siècle. 

Borgomanero, Oratoire de San Leonardo : construite en style roman, déjà citée à la fin du XIIe siècle, elle se présente avec une nef unique et une abside semi-circulaire ; la composition murale est composée de grosses pierres carrées et de galets de rivière disposés en arête de poisson. À ne pas manquer, les fresques attribuées au Maître de Borgomanero.

Borgomanero, Villa Marazza siège de l’homonyme Fondation et de la Biblioteca Civica, elle conserve un riche patrimoine de livres, gravures, incunables et parchemins. Un vaste parc, avec de nombreux arbres séculaires, est utilisé pour l’organisation d’événements et de manifestations.

Borgomanero, Église de San Giuseppe : construite vers la fin du XIIe siècle, elle subit au cours des siècles de nombreuses modifications et aujourd’hui elle est restituée dans son aspect du XVIIe siècle. Elle conserve, à l’intérieur, la précieuse toile du Nuvolone, représentant Le Repos pendant la fuite en Égypte.

Borgomanero, Château de Vergano : érigée dans une position panoramique dans le hameau homonyme, la fortification remonte aux débuts du XIVe siècle, avec une tour élégante du XVe siècle. À ne pas manquer, la grande fenêtre en plein cintre, surmontée des armoiries nobiliaires.

Borgomanero, Musée Ethnographique de la Civilisation Agricole « La Manera » : dans le hameau de Santa Cristina, ce Musée – installé dans l’ancien Palazzo Bono – conserve des témoignages de la vie paysanne de la ville et du territoire, avec des reconstructions fidèles de lieux de vie et de fermes.

Cureggio, Église paroissiale Santa Maria Assunta : érigée au XIIe siècle, la paroissiale fut agrandie au XVIe siècle. Elle conserve à l’intérieur des fresques remarquables du XVe siècle.

Cureggio, Baptistère de San Giovanni : situé en face de la paroissiale, se dresse le Baptistère roman du XIIe siècle, avec un plan octogonal et des absides ; la composition murale est réalisée avec des blocs de Serizzo, des pavés et des briques, et la couverture se compose de lauzes de Beola noire.

Cureggio, Espace multimédia TAM : inséré dans la Casa della Torre, il s’agit d’un centre de documentation et didactique, dédié à l’histoire de la zone de Novare, couvrant l’époque de l’Antiquité tardive au Moyen Age, décrite avec des reconstructions, des maquettes et des vidéos.

Réserve Naturelle Orientée des Baragge : elle fut instituée en 1992 pour protéger cette zone si particulière, caractérisée par une dense brande faite de fougères et de bruyère commune, alternée à de vastes étendues de prairies, qui rendent cette zone similaire à la savane africaine. Elle offre des scénarios incomparables qui évoluent avec le passage des saisons. On y rencontre de nombreuses espèces d’oiseaux, migrateurs ou non migrateurs, comme la cigogne blanche, la cigogne noire, le Pic épeichette ou encore la Pie-grièche à tête rousse.

Fontaneto d’Agogna, Église paroissiale de la Beata Vergine Assunta : construite au XVe siècle, elle fut ensuite agrandie au cours des siècles suivants, lorsque fut aussi ajouté le Scurolo di Sant’Alessandro (1845), sur un projet d’Alessandro Antonelli. L’église conserve en outre de précieuses toiles de Tanzio da Varallo et de Sperindio Cagnola.

Oignon blond de Cureggio et Fontaneto : de couleur blond doré et avec sa typique forme aplatie horizontale, cet oignon peut atteindre un poids de 400 grammes ; sa caractéristique est son goût très doux, qui se conserve longtemps aussi après la récolte. Depuis 2013 il est un produit Slow Food.

Cressa, Oratoire de San Giulio : remontant au XIe siècle, il subit d’importantes modifications au cours du XVe siècle. Il s’agissait initialement de l’église paroissiale, mais elle fut vite considérée inappropriée par rapport aux besoins croissants du village, et fut donc déclassée en oratoire.

Cressa, Église paroissiale des Santi Giulio e Amatore : construite au XVIIe siècle, elle conserve à l’intérieur des peintures intéressantes.

Cressa, Sanctuaire de la Madonna delle Grazie : non loin de la gare ferroviaire, cette église du XVIIe siècle abrite une fresque importante datant de la seconde moitié du XVIe siècle, provenant d’un précédent édifice religieux.

Cressa, Musée du Ver à Soie : installé dans l’ancienne cave de l’ex Hôtel de ville, ce musée raconte l’histoire de la sériciculture et de la culture du mûrier, du XVIIe siècle à la première moitié du XXe siècle, via un parcours composé de panneaux didactiques et de vidéos.

Départ, arrivée et communes traversées
Départ et arrivée
28019 Suno (NO)
Novara
Visualisez sur le plan
Communes traversées
Agrate Conturbia, Bogogno, Borgomanero, Cureggio, Suno
Liens
http://www.turismonovara.it
À noter que les itinéraires peuvent inclure des parties en présence d'une circulation de voitures simultanée.
Les informations contenues dans les parcours n'engagent pas la responsabilité des auteurs et des vérificateurs des parcours.